Comment se marier à l’église ?

Dans la croyance chrétienne, lors d’une cérémonie à l’église, les femmes et les hommes partagent leur consentement à ne faire qu’un, avant que la mort n’en fasse partie. Les partenaires s’engagent à être fidèles devant le Christ, à s’aimer et se respecter mutuellement, à se consacrer pour le meilleur ou pour le pire et rien ne peut les diviser. Ils font donc une promesse, un lien que représentent deux alliances. Ainsi, le mariage dans une église est l’union éternelle et sacrée entre deux personnes qui se soutiennent mutuellement.

Cérémonie d’église : Entrée et sortie de l’église

L’entrée et le départ de l’église sont deux moments qui doivent être particulièrement soignés, car ils sont riches en réactions émotionnelles. Les invités entrent les premiers dans l’église pour commencer à se marier à l’église. Ils sont précédés par le marié qui entre dans l’autel de droite accompagné de sa mère. Elle regarde ensuite son père qui emmène la mère de la mariée chez lui. La mariée finit par s’approcher du bras de son père. Tous deux sont accompagnés par d’honorables demoiselles d’honneur et des enfants. Après la cérémonie, les invités sortent les premiers, en sortant de l’église, pour accueillir les jeunes mariés et les saluer comme il se doit.

Cérémonie de mariage

À l’église, la cérémonie de se marier à l’église peut se dérouler de deux manières : une simple bénédiction ou au milieu d’une messe. Dans ce cas, après les lectures et avant la liturgie eucharistique (communion), l’échange des consentements a lieu. En général, le choix de célébrer le mariage par une messe correspond aux époux pratiquants ; une simple bénédiction est préférée : si les époux ne pratiquent pas régulièrement ; si les familles et les invités ne sont pas croyants ou s’il y a beaucoup de divorcés qui ne peuvent pas communier.

Mariage à l’église : Cours de bénédiction

La cérémonie de bénédiction pour se marier à l’église commence par un mot de bienvenue du prêtre. Elle est accompagnée d’une lecture de la Bible, d’une lecture de psaumes, d’une autre de l’Évangile et de l’échange des consentements du couple. C’est le moment le plus émouvant où les mariés disent « oui » à Dieu. Le prêtre bénit les alliances et ainsi le mariage est scellé. Avant de recevoir la bénédiction nuptiale, les mariés lisent la prière de la mariée et du marié. Les enfants d’honneur se dirigent ensuite vers les invités avec un panier pour recevoir l’offrande qui sera utilisée pour les œuvres de l’Église. Le prêtre utilise la bénédiction finale et les registres sont signés par les mariés et les témoins.

Cérémonie religieuse ou laïque : laquelle choisir ?
Quelles démarches pour se marier à la mairie ?